La CNCC signe le Manifeste pour l’inclusion des personnes handicapées dans la vie économique.


Publié le jeudi 27 mai 2021

En présence de Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, Yannick Ollivier a signé au nom de la CNCC le Manifeste pour l’inclusion des personnes handicapées dans la vie économique.
Lancé à l'initiative de la secrétaire d’Etat en 2019 avec l’aide de Jean-Pierre LETARTRE (Président de Entreprises et Cités, et ancien Président d’EY) et Christian SANCHEZ (Conseiller social de LVMH), le Manifeste a pour vocation de rassembler et de mobiliser les entreprises en faveur de l'insertion et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. 

A travers cette démarche, l’ambition de la CNCC est de jouer un rôle moteur en faveur d’une profession plus inclusive. 

« Profession citoyenne, exerçant une mission d’intérêt général, les commissaires aux comptes ont une responsabilité particulière et un devoir d’exemplarité en matière d’inclusion. La CNCC rejoint le Manifeste avec l’ambition de contribuer, à travers une démarche active de sensibilisation et d’information, à une meilleure insertion professionnelle et au maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap, aussi bien dans les cabinets qu’auprès des structures dans lesquelles nous intervenons. » - Yannick Ollivier, Président de la CNCC


manifeste inclusion cncc


LES 10 ENGAGEMENTS DES SIGNATAIRES :


1. L’accueil des élèves handicapés dans nos entreprises, dès le stage de 3ème, pour leur permettre d’imaginer clairement un futur professionnel et d’orienter leurs études.


2. L’accès des élèves et étudiants handicapés au monde de l’entreprise notamment par la voie de l’apprentissage, de l’alternance et du stage en entreprise.


3. L’accès à l’entretien de recrutement pour toute candidature de personnes handicapées ayant le profil et les compétences pour tous les postes disponibles.


4. La mise en œuvre régulière d’actions internes de sensibilisation pour lutter contre les stéréotypes et les discriminations à l’égard des personnes handicapées.


5. La mobilisation de tout nouveau collaborateur autour des enjeux du handicap en entreprise lors de son accueil et de son parcours d’intégration.


6. L’optimisation de l’accès aux outils d’entreprise, notamment numériques, aux personnes en situation de handicap.


7. L’intégration de « l’accessibilité numérique » dans la conception des schémas directeurs des systèmes d’informations, et le développement des solutions numériques.


8. Le développement des engagements économiques avec les Entreprises Adaptées, les Etablissements Spécialisés d’Aide par le Travail et les Travailleurs Indépendants Handicapés dans le but de leur confier des commandes et des missions de sous-traitance répondant à nos exigences de qualité.


9. Le développement de passerelles avec les entreprises adaptées et ESAT afin de permettre l’intégration de personnes handicapées dans toutes les entreprises.


10. L’intégration de critères sociaux relatifs au handicap et à l’inclusion dans les appels d’offre et les prérequis pour y souscrire, afin d’engager l’ensemble de nos partenaires dans cette approche inclusive.


Communiqué de presse du secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées